AfroPlanete
ACTUALITE POLITIQUE

Alpha Condé appelle les chefs d’Etat africains à suivre l’exemple d’Idriss Deby

Alpha Condé appelle les chefs d’Etat africains à suivre l’exemple d’Idriss Deby

Ce vendredi 23 avril à la Place de la nation de Ndiamena au Tchad, c’est par la citation « Un seul être vous manque, et tout est dépeuplé » d’Alphonse de Lamartine que le président Alpha Condé a introduit son discours en hommage à Idriss Deby Itno, mort des suites de blessures dans des combats au front contre la rébellion.

>>> Lire aussi :Tchad: Suivez en direct les obsèques du président Idriss Deby (vidéo)

Devant différents chefs d’Etat, dont Emmanuel Macron de la France, Alpha Condé a déclaré que ‘’tout le monde sait les liens qui nous ont unis et comment nous avons travaillé ensemble pour assurer à l’Union africaine son autonomie à la fois financière et nous battre pour que toutes les questions africaines soient désormais réglées par les africains’’.

Le président guinéen rappelle que ‘’seuls les africains peuvent accepter de mourir pour l’Afrique. Seuls les africains connaissent la situation de leurs peuples. Le président Deby était ce modèle. Quand nous avons créé des champions, nous l’avons désigné comme le champion pour la jeunesse. Car la jeunesse est l’avenir de l’Afrique’’.

>>> Lire aussi : Tchad: Emmanuel Macron aux obsèques d’Idriss Deby, la manœuvre du président français

De son vivant, témoigne-t-il, le président Deby a montré son ‘’attachement à l’Afrique en versant le sang de son peuple sur les différents champs de bataille africains’’.

Estimant que l’heure n’est pas au discours, Alpha Condé assure que ‘’le moment est [venu] de voir comment nous, les chefs d’Etat, en suivant l’exemple du président Deby, allons pouvoir nous donner la main afin de renforcer l’unité de l’Afrique, son indépendance et de permettre qu’elle continue de parler d’une seule voix’’.

>>> Lire aussi : Tchad – Décès du président Déby: de nombreuses incertitudes

‘’Le peuple tchadien et sa famille connaissent les liens intimes qui nous ont liés. Je ne serai très long. Je dis seulement que le combat que nous avons commencé ensemble, chers frères, amis et complices, nous allons le continuer afin que l’Afrique, d’ici 2050, soit le premier continent du monde’’, a conclu le dirigeant guinéen avant de céder la place à son homologue français Emmanuel Macron.

ARTICLES connexes

Chargement....
AfroPlanete | La vitrine de l'Afrique
AfroPlanete site d'informations, d'actualités et tous évènements en Afrique et ailleurs dans le monde

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus

Politique de confidentialité et cookies