AfroPlanete
ACTUALITE SUBSAHARIEN

Tunisie – Sfax: Affrontements entre des subsahariens et des tunisiens, les subsahariens chassés de leur logement, qu’est ce qui s’est passé?

Tunisie - Sfax: Affrontements entre des subsahariens et des tunisiens, les subsahariens chassés de leur logement, qu'est ce qui s'est passé?

Des violences ont éclaté entre le lundi et le mardi 15 Juin à Al-Ons, dans la ville de Sfax, après une altercation entre des subsahariens et les tunisiens de cette localité, selon des témoins et vidéos publiées sur les réseaux sociaux. «La police tunisienne a procédé à l’interpellation de plusieurs ressortissants d’Afrique subsaharienne et les jeunes de la localité», a confié à AfroPlanete au téléphone une source locale.

Un incident est survenu à Sfax dans la localité de Al-Ons entre la population tunisienne et subsaharienne .Une dispute entre un couple africain serait à l’origine de cette affaire . Que s’est t’il passé ? Pourquoi une affaire entre couple de
Subsaharien dégénère en un confit tuniso-subsaharien? Quelle est la responsable de chaque partie dans cette histoire ? Et que dire les autorités tunisiennes ?

Que s’est t’il passé ?

Une dispute entre un couple africain serait à l’origine de cette affaire qui a dégénéré dans le quartier de Al-Ons. Selon notre source, un tunisien venu séparé une bagarre entre un couple subsaharien aurait été violenté par l’époux. Pendant la dispute le tunisien est intervenu pour essayer de raisonner le couple , c’est ainsi que dans son intervention , une incompréhension crée une échauffourée et d’autres Tunisiens vont se mêler et tout prend une autre tournure. En effet, la communauté subsaharienne présente voyant la bagarre de l’un de leur avec les tunisiens vont voler au secours de leur compatriote en danger et tout dégénère.

Pourquoi une affaire entre couple de Subsaharien dégénère en un confit Tuniso-subsaharien?

Il faut noter que suite à cela la jeunesse tunisienne du dit quartier a commencé à s’en prendre aux subsahariens vivant à Al-Ons. Tout d’abord ils ont commencé à vider les locataires de leur maison comme le décrivent les victimes dans une vidéo pubiée par le président de l’AIVAS M. Oumar Coulibaly . C’est l’une des raisons pour lesquelles nous constatons les subsahariens dehors et qui dorment à la belle étoile ; exposés à toutes sortes de dangers.

Comme cela ne peut les réjouir ils passent de porte à porte et procèdent à des actes de vandalisme.

Interrogé ces derniers ( Tunisiens du quartier Al-Ans) disent ne plus vouloir cohabiter avec la communauté noire ( subsahariens).

Quelle est la responsabilité de chaque partie dans cette histoire ?

Il faut rappeler que la goutte d’eau qui a fait déborder le vase serait quand un subsaharien c’était rendu dans une boutique pour des achats . De là il aurait été agressé par des tunisiens qui ont voulu en faire un exemple. La jeunesse subsaharienne ne pouvant accepter toutes ces agressions à n’en point fini s’est vu obligée de se défendre, ce qui aurait crée cette échauffourée .

La position des autorités tunisiennes

Il faut noter que la police tunisienne dans sa mission de sécurisation des personnes et des biens dans leur ensemble est intervenue en collaboration avec les responsables des différentes communautés africaine vivant à Sfax afin de calmer la situation . La ville de Sfax fait partir de l’une des villes qui regorgent un nombre accrus de migrants Vivant sur le territoire tunisien.

Selon realites.tn, le porte-parole des tribunaux de Sfax, Mourad Turki a indiqué que les autorités régionales ont entamé la recherche de locaux où les migrants pourront loger. Il a toutefois nié toute arrestation survenue suite à ces altercations. Par ailleurs, un PV a été rédigé suite aux dégradations subies par un café dans cette localité.

Après ces affrontements, les présidents des communautés subsahariennes présentes dans la dite ville regroupent leurs efforts pour permettre à leur compatriotes de mener une vie paisible. C’est dans cette optique que dans une vidéo publiée par le président de l’AIVAS, ce dernier appelle ses confrères subsahariens et présidents d’associations d’unir leurs efforts pour pouvoir loger leurs compatriotes.

ARTICLES connexes

Chargement....
AfroPlanete | La vitrine de l'Afrique
AfroPlanete site d'informations, d'actualités et tous évènements en Afrique et ailleurs dans le monde

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus

Politique de confidentialité et cookies