AfroPlanete
ACTUALITE SÉCURITÉ

Boko Haram au Niger : le groupe terroriste tue 16 soldats dans le pays

Boko Haram au Niger – Un poste militaire dans le sud de la République du Niger a été attaqué par des centaines de combattants de Boko Haram, qui ont tué 16 soldats et fait neuf blessés. 

Le ministère de la Défense du pays, dans un communiqué publié mercredi 25 août, a déclaré que 50 assaillants du groupe avaient été tués dans les combats qui en ont résulté dans la région de Diffa, ce pays d’Afrique de l’Ouest, et d’importantes quantités d’armes ont été récupérées.

L’avant-poste militaire a été installé près du village de Baroua après que des habitants qui avaient fui les violences dans la région aient été rapatriés dans leur village en juillet dernier après cinq ans.

Boko Haram et sa faction dissidente connue sous le nom d’État islamique dans la province d’Afrique de l’Ouest ont lancé des dizaines d’attaques au Niger depuis que les extrémistes ont commencé leur insurrection au Nigeria voisin en 2009.

Plus de 6 000 personnes étaient rentrées à Baroua fin juin dans le cadre d’un programme visant à encourager environ 26 000 habitants de la région à quitter des villages plus sûrs ou des camps de l’ONU et à rentrer chez eux.

Les autorités ont déclaré avoir renforcé la sécurité pour offrir aux rapatriés une plus grande protection.

L’AFP a rapporté que le 16 août, au moins 37 civils, dont des femmes et des enfants, ont été tués lors d’une attaque contre un village par des assaillants arrivés à moto. Deux semaines auparavant, 15 soldats avaient été tués dans une embuscade.

ARTICLES connexes

Chargement....
AfroPlanete | La vitrine de l'Afrique
AfroPlanete site d'informations, d'actualités et tous évènements en Afrique et ailleurs dans le monde

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus

Politique de confidentialité et cookies