AfroPlanete
ACTUALITE

Côte d’Ivoire: La chaine NCI invite un ex violeur sur un plateau télé, les internautes choqués (vidéo)

La chaîne de télévision dénommée Nouvelle chaîne ivoirienne (Nci) est au cœur d’une vive polémique qui enflamme la toile depuis lundi soir suite à l’invitation d’un ex violeur à l’émission de Yves de Mbella.

Yvidero « je suis choquée et je m’en insurge »

La Nouvelle chaîne ivoirienne (NCI) est au coeur d’une vive polémique qui alimente les réseaux sociaux depuis quelques heures. En effet, l’animateur camerounais Yves De Mbella a invité sur son plateau, un ex-détenu de la Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan (MACA), venu faire des confessions sur son ancienne vie de violeur.

Ce dernier a même été invité à faire une démonstration de viol sur un mannequin femme. La vidéo de cette scène a été publiée sur la toile, suscitant l’indignation générale de plusieurs internautes.

La web humoriste ivoirienne Yvidero, aussi partenaire à la chaine privée n’a pas manqué d’exprimer son indignation face à ce dérapage professionnel de la NCI. « Et je ne peux rester impassible devant la peine de toutes ces femmes violées qui se battent jour et nuit pour effacer leurs horribles souvenirs. Je suis choquée, pour toutes ces voix qui crient à les défendre et qui aujourd’hui, retrouvent en cette présentation, le bâclage de toutes leurs luttes. À cette initiative, j’ai associé mon image par amour pour la culture. Et si c’était à refaire, pour la culture, je le referai. Mais à ce stade, même le respect que je voue au présentateur, ne saurait m’imposer de rester muette. Je dis NON !Et je m’en insurge fortement !La question du viol ne saurait être traitée comme un sujet de cirque !NON ! »  a-t-elle dénoncé dans un message posté sur la toile. Tout en compatissant pour les femmes deja victime de viol, Yvidero les a présenté ses excuses « Je demande pardon à toutes les victimes de viol. » a-t-elle soufflé en expérant que la chaine pourrait recouvrir la raison.

Prisca en colère contre la NCI

La jeune chanteuse ivoirienne Prisca est très rapidement montée au créneau pour exprimer sa colère.  » Comment une télévision ivoirienne peut inviter un criminel « un violeur (même si c’est un acteur)», parler de ses victimes, de comment il les prenait, comment il les violait. Et l’animateur lui demande si ses victimes avaient du plaisir et il répond Oui, avec démonstration de viol en pleine émission ? Dites-moi que je rêve, c’est écœurant, inadmissible, irrespectueux surtout envers la femme. Un viol c’est déjà tellement dégradant, déshumanisant pour la victime. Pffff. La culture du buzz est en train de détruire ce pays », a-t-elle dénoncé dans un message posté sur la toile.

Shan’L: « Honte à vous NCI (…) Comment pouvez-vous tolérer de tels écarts? »

La chanteuse gabonaise Shan’L a également exprimé son indignation face à cette situation.  »Honte à vous NCI ! Une chaîne d’une telle envergure. Comment pouvez-vous tolérer de tels écarts? Inviter un violeur sur une chaîne de télé qui plus, est diffusée partout dans le monde et faire la promotion du viol en mode démonstration et éclats de rire! Mais p…, qui êtes-vous ? Vous pensez aux victimes ? Dégueulasse ! Honte à vous ! », a posté La Kinda.

Après cette déferlante de réaction face à cette émission, la NCI n’a pas tardé à présenter ses excuses aux internautes « 

NCI (la Nouvelle Chaîne Ivoirienne) tient avant toute chose, à présenter officiellement ses excuses à tous pour le choc provoqué par une des séquences de l’émission LA TÉLÉ D’ICI VACANCES, diffusée ce jour sur son antenne et particulièrement aux personnes victimes de viol qui ont vu leurs blessures se rouvrir du fait de cette séquence. L’animateur du programme, Yves De Mbella, va d’ailleurs présenter des excuses publiques sur son compte Facebook. NCI tient à rappeler son engagement constant depuis son lancement pour la promotion de la femme. Le grand nombre d’employées et la mise en onde de l’émission quotidienne « LES FEMMES D’ICI « , qui valorise les femmes et leurs succès, en sont les preuves. Nous rassurons tous nos téléspectateurs et toutes nos téléspectatrices de notre ferme volonté de poursuivre notre mission qui est d’œuvrer pour la promotion de la femme et pour la lutte contre les inégalités basées sur le genre. » a publié la chaine privée sur sa page Facebook.

Les internautes en colère

Après cette publication, les internautes n’ont pas manqué d’exprimer leur colère contre la chaine NCI

Lisez quelques réactions

L’animateur Yves De Mbella  » J’ai fauté et je vous demande pardon »

Face à ces réactions qui continuent de faire la tollé sur la toile, l’animateur Yves de Mbella a tenu à présenter ses xecuses à la population ivoirienne et aux internautes de la chaine

Sa déclaration

J’AI FAUTÉ…JE DEMANDE PARDON

« Face à des faits de viol subits par des personnes très proches, le sinistre viol de la fillette de 3 ans à Abobo il y a quelques semaines, et les toutes récentes affaires de viols dans le domaine du football européen, j’ai reçu ce lundi, à mon émission télé sur NCI , un violeur repenti libéré depuis 21ans aux fins de partager ses déboires avec la prison et ses alertes avisées sur ce sujet hautement sensible.

Entre autres remords et conseils, je lui ai proposé une reconstitution des faits au rendu maladroit qui a été la seule séquence retenue et partagée aux personnes qui ont réagi sans avoir vu la totalité de l’émission.

Je suis sincèrement désolé d’avoir choqué en voulant sensibiliser

J’ai FAUTÉ!
Je suis également désolé de tout ce qui a été dit ou fait et qui a blessé durant cette séquence de l’émission d’hier soir.
Je demande pardon à toutes les victimes de viol pour lesquelles j’ai toujours été compatissant, heurtées par certains des propos tenus hier soir.
Je demande pardon à toutes les femmes qui ont été choquées par cette séquence.
Aucun mot ne suffira alors je vous demande encore juste Pardon.

D’un commun accord avec la Direction Générale de la chaîne, nous avons décidé d’anticiper la fin de l’émission LTI vacances initialement prévue ce vendredi 03 septembre.

Santé, paix et amour ! »

ARTICLES connexes

Chargement....
AfroPlanete | La vitrine de l'Afrique
AfroPlanete site d'informations, d'actualités et tous évènements en Afrique et ailleurs dans le monde

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus