AfroPlanete
ACTUALITE

Tunisie : Nabil Karoui, ex-candidat à la présidentielle, interpellé par les autorités algériennes (médias)

Impliqué dans un scandale de blanchiment d’argent à la suite d’accusations proférées par l’ONG I Watch, Nabil Karoui était interdit de sortie du territoire tunisien. Plusieurs sources médiatiques indiquent qu’il a été arrêté en Algérie alors qu’il séjournait chez un proche.

L’ex-candidat à la présidentielle tunisienne Nabil Karoui a été arrêté par les autorités algériennes. L’information émane de sources médiatiques locales qui indiquent que l’interpellation a eu lieu ce dimanche 29 août.

L’homme d’affaires, propriétaire de la chaîne TV Nessma aurait été interpellé en compagnie de son frère Ghazi Karoui. Selon les premières informations disponibles, il séjournait près de la frontière algéro-tunisienne dans l’appartement d’un de ses proches.

Depuis qu’il est suspecté de blanchiment d’argent, notamment à travers des sociétés qu’il possède en Algérie, au Maroc et au Luxembourg, M. Karoui est sous le coup de sanctions imposées par la justice de son pays. En plus d’avoir vu ses actifs gelés, ses déplacements avaient été restreints par une interdiction de quitter le territoire national tunisien. Une injonction que semble avoir violé l’homme de 58 ans, arrêté en Algérie pour « séjour illégal ».

Rappelons que lors de l’élection présidentielle de 2019, Nabil Karoui, chef du parti Qalb Tounes, avait été le principal adversaire de l’actuel président Kais Saied. Malgré sa mise en détention en août 2019, il avait réussi à atteindre le second tour de l’élection présidentielle avant de perdre largement face à l’actuel locataire du palais de Carthage.

ARTICLES connexes

Chargement....
AfroPlanete | La vitrine de l'Afrique
AfroPlanete site d'informations, d'actualités et tous évènements en Afrique et ailleurs dans le monde

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus