AfroPlanete
ACTUALITE POLITIQUE

Guinée : Alpha Condé « préfère être tué » que de signer sa démission

Capturé le dimanche 5 septembre lors du putsch militaire qui lui a couté son fauteuil présidentiel, Alpha Condé refuse de signer sa lettre de démission. Malgré qu’il soit dans les mains de la junte, l’ex-chef de l’Etat guinéen ne réalise toujours pas qu’il n’est plus l’homme fort du pays.

Depuis plus d’une semaine, Alpha Condé est détenu dans les locaux des Forces spéciales au Palais du peuple et dispose d’une chambre, d’un salon et d’une salle de bain, mais n’a accès ni à ses téléphones, ni à la radio, selon Jeune Afrique.

Le simple fait de voir le colonel Mamady Doumbouya sur le petit écran suffit pour mettre l’ancien maitre de Sékhoutouréyah dans tous ses états.

Selon l’hebdomadaire Jeune Afrique, Alpha Condé a confié à la CEDEAO qu’il ‘’préfère être tué que de signer’’ sa démission. Il réclame à ses tombeurs de lui rendre son ‘’ordinateur de travail dans lequel se trouvent stockés ‘une centaine de documents’ qu’il devait signer pour conclure des accords entre la Guinée, le FMI et la Banque mondiale’’.

Il a également assuré, selon JA, qu’il ‘’n’a jamais personnellement souhaité se présenter pour un troisième mandat’’. Il affirme que ce sont les ‘’femmes de Guinée qui auraient sollicité cette candidature et financé’’ sa campagne.

Alpha Condé a confié à ses interlocuteurs que ‘’la junte ne veut pas le libérer car elle se rendra précisément compte de sa « popularité auprès des guinéens et surtout des guinéennes’’.

ARTICLES connexes

Chargement....
AfroPlanete | La vitrine de l'Afrique
AfroPlanete site d'informations, d'actualités et tous évènements en Afrique et ailleurs dans le monde

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus

Politique de confidentialité et cookies