AfroPlanete
ACTUALITE

Facebook supprime le poste du Premier ministre éthiopien pour incitation à la violence alors que les troupes rebelles avancent vers la capitale lors du siège final

Facebook dit avoir supprimé un message du Premier ministre éthiopien qui exhortait les citoyens à se soulever et à « enterrer » les forces rivales du Tigré qui avancent maintenant vers la capitale, Addis-Abeba.

>>> Lire aussi : Des citoyens éthiopiens, des diplomates et des responsables gouvernementaux fuient Addis-Abeba alors que les rebelles se rapprochent de la capitale

« L’obligation de mourir pour l’Éthiopie nous appartient à tous », a déclaré Abiy dans le message désormais supprimé qui appelait les citoyens à se mobiliser « en détenant n’importe quelle arme ou capacité ».

Le message du Premier ministre Abiy Ahmed le dimanche 31 octobre a violé les politiques de la plateforme contre l’incitation et le soutien à la violence, a déclaré à l’Associated Press la porte-parole Emily Cain de la société mère de Facebook, Meta. Il a été retiré mardi matin, a-t-elle déclaré.

Abiy publie toujours sur la plateforme, où il compte 3,5 millions de followers. Les États-Unis et d’autres ont mis en garde l’Éthiopie contre la « rhétorique déshumanisante » après que le Premier ministre, dans des commentaires en juillet, ait qualifié les forces du Tigré de « cancer » et de « mauvaises herbes ».

>>> Lire aussi : Washington suspend les avantages commerciaux accordés à l’Éthiopie, à la Guinée et au Mali

Facebook a déjà supprimé les publications des dirigeants mondiaux. Plus tôt cette année, la société a supprimé une vidéo du président américain Donald Trump dans laquelle il colportait de fausses allégations sur la fraude électorale et la semaine dernière, la plate-forme technologique a supprimé une émission en direct du président brésilien Jair Bolsonaro parce qu’il avait fait de fausses déclarations sur les vaccins COVID-19. .

Le gouvernement d’Abiy a déclaré cette semaine l’état d’urgence national avec de vastes pouvoirs de détention et de conscription militaire. Le Premier ministre a réitéré son appel à « enterrer » les forces du Tigré dans des commentaires publics mercredi alors que lui et d’autres responsables marquaient le premier anniversaire de la guerre entre les forces gouvernementales et les forces rebelles du Tigré.

Des milliers de personnes ont été tuées dans la guerre entre les forces éthiopiennes et alliées et celles du Tigré qui ont longtemps dominé le gouvernement national avant qu’Abiy ne prenne ses fonctions.

Le chef des droits de l’homme des Nations Unies a déclaré mercredi 3 novembre qu’ils avaient reçu des informations faisant état de milliers de Tigréens rassemblés pour être détenus ces derniers mois.

ARTICLES connexes

Chargement....
AfroPlanete | La vitrine de l'Afrique
AfroPlanete site d'informations, d'actualités et tous évènements en Afrique et ailleurs dans le monde

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus