AfroPlanete
ACTUALITE

Niger: Une vingtaine d’enfants périssent dans l’incendie de leur école

À Maradi, dans le sud du Niger, au moins 26 enfants âgés de 5 et 6 ans ont péri, lundi 8 novembre 2021, dans l’incendie de leur école. Ce drame survient un peu près de sept mois après celui survenu à Niamey, la capitale économique et politique du pays.

Niger: Un deuil de 3 jours annoncé suite au décès de 26 écoliers dans l’incendie de leur école en paille

Le drame est survenu, lundi 8 novembre 2021 à Maradi, une localité située dans le sud du Niger. Au moins 26 écoliers ont péri dans un incendie qui a ravagé leur école faite de classes en pailles et en bois. Selon l’ AFP qui cite le gouverneur de la région de Maradi, Chaïbou Aboubacar, l’incendie dont l’origine reste pour l’heure inconnue, a fait également 13 blessés dont quatre cas graves.

« Actuellement, on a 26 décès, 13 blessés dont quatre cas graves », a déclaré le gouverneur Chaïbou Aboubacar, précisant qu’il s’agissait d’élèves de première année de cours préparatoires « qui ont entre 5 et 6 ans ». « On ignore l’origine de l’incendie, une enquête est ouverte pour la déterminer », a-t-il ajouté. Et d’annoncer qu’un « deuil de trois jours au niveau de la région de Maradi » a été décrété à compter de mardi.

En avril dernier, un drame similaire avait endeuillé plusieurs familles à Niamey, la capitale. Une vingtaine d’enfants dont l’âge était compris entre 3 et 5 ans sont morts tous calcinés dans une école de fortune située à  » Pays bas », un quartier populaire de Niamey. Le Niger, faut-il le souligner, est l’un des pays les plus pauvres du monde. Pour remédier à l’insuffisance des classes, les autorités construisent des milliers de hangars en paille et en bois où les enfants suivent les cours, parfois assis à même le sol.

ARTICLES connexes

Chargement....
AfroPlanete | La vitrine de l'Afrique
AfroPlanete site d'informations, d'actualités et tous évènements en Afrique et ailleurs dans le monde

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus