AfroPlanete
ACTUALITE

Tunisie: Palmarès de la 32ème édition des JCC

Du 30 octobre au 6 novembre, la Tunisie a vibré au rythme de la 32ème édition des Journées cinématographiques de Carthage (JCC). Cette édition célèbre les retrouvailles avec le cinéma. Elle était ainsi singulière en renouant le public avec les salles obscures après la morosité imposée par la crise sanitaire. Les JCC ont permis la découverte de films exceptionnels mais aussi de belles rencontres.

Sur la scène de la salle l’Opéra à la Cité de culture, le maître de la cérémonie de clôture, Néjib Belkadhi, a donné le clap de fin sur la 32ème édition des JCC devant un parterre d’invités tunisiens, arabes, africains et internationaux.

Le directeur des JCC, Ridha Béhi a commencé par se féliciter du succès de cette édition. Il s’est dit fier et reconnaissant envers toute l’équipe du festival. Le directeur des JCC a souligné que malgré quelques lacunes, cette édition a rempli son rôle en sélectionnant des
films tunisiens, arabes, africains et internationaux de qualité et de renom, et en organisant des tables rondes donnant lieu à des échanges brillants et constructifs. Il a mis l’accent également sur la réussite des sections des JCC, à l’instar des « JCC dans les casernes », « Visions Libye », « Visions Belgique », la section « Adaptations » ou encore les distinctions accordées à des artistes et techniciens tunisiens, arabes, africains et internationaux.

Au fur et à mesure des différents retours en vidéos sur les moments forts des JCC, le palmarès a été dévoilé. Un court métrage produit et réalisé par les détenus de la prison de Mahdia a été projeté lors de la cérémonie de clôture.


Prix Carthage « Ciné promesse »
Son jury est composé de la tunisienne Lina Chaabane, Fatou Kiné Siné du Sénégal et Nicole Kamato, du Liban. 10 œuvres ont concouru dans cette compétition. Le prix a été décerné par Lassaad Zarrouk, directeur général de la Mutuelle assurance de l’enseignement (MAE)
« Les filles qui ont brûlé la nuit » de Sarah Mesfer (Arabie Saoudite)


Prix Lina Ben Mhenni des droits de l’homme
Son jury est composé des tunisiens Bochra Bel Haj Hmia et Hechmi Ben Fraj et de la française Sarah Berthou. Le prix a été décerné par le père de Lina Ben Mhenni, le militant Sadok Ben Mhenni.
« As I want » de Samaher Al Qadi (Palestine)


Tanit d’Or, première œuvre Tahar Cheriaa
Le jury est composé de Sékou Traoré du Burkina Faso, de l’égyptienne Basma, et de Ramses Mahfoudh, de la Tunisie.

« Feathers » de Omar El Zohairy (Égypte)


Prix TV 5 Monde décerné par Zina Berrahal, de TV5 Monde

« Little Palestine » de Abdallah Al Khatib (Palestine)


Mention spéciale
« Captains of Zaatari » de Ali Al Arabi (Égypte)


Palmarès courts et longs métrages documentaires

Le jury est composé de Chloé Aicha Boro du Burkina Faso, Nujoom Al-Ghanem des Emirats Arabes Unis, les françaises Sophie Salbot et Michelle de la Rochefoucauld, le tunisien Hamza Ouni et Necati Sonmez, de la Turquie.

Courts métrages documentaires

9 films ont été sélectionnés dans cette compétition.

Tanit de Bronze
« NE T’ACCROCHE PAS TROP » de SHAIMA AL TAMIMI – YÉMEN


Tanit d’Argent
« AND THEN THEY BURN THE SEA » de MAJID AL-REMAIHI – QATAR


Tanit d’Or
« SHEPHERDS » de TEBOHO EDKINS – AFRIQUE DU SUD


Longs métrages documentaires

13 films ont concouru dans cette compétition.

Tanit de Bronze
« AS I WANT » de SAMAHER ALQADI – PALESTINE


Tanit d’Argent
« LE DERNIER REFUGE » de SAMASSÉKOU OUSMANE – MALI


Tanit d’Or

« YARMOUK, JOURNAL D’UN ASSIÉGÉ » de ABDALLAH AL-KHATIB – PALESTINE


Palmarès courts et longs métrages fiction

Le jury est composé de l’italien Enzo Porcelli et composé de Hoji Fortuna de l’Angola, Tarek El Shennawi de l’Egypte, Gessica Fabiota Geneus du Haiti, Daoud Aoulad-Syad du Maroc, Ahmed Bahrami de l’Iran et Sofiane Ben Farhat de la Tunisie.

Courts métrages fiction

12 films présents dans cette compétition.

Tanit de Bronze

« AU PAYS DE L’ONCLE SALEM » de SLIM BELHIBA – TUNISIE


Tanit d’Argent

« HOW MY GRANDMOTHER BECAME A CHAIR » de NICOLAS FATTOUH – LIBAN


Tanit d’Or

« LIFE ON THE HORN » de MO HARAWE – SOMALIE


Longs métrages de fiction

12 œuvres ont concouru dans cette compétition.

Prix du meilleur montage décerné par Fakherddine Amri

« L’INDOMPTABLE FEU DU PRINTEMPS » de LEMOHANG JEREMIAH MOSESE – LESOTHO


Prix de la meilleure image décerné par Ahmed Bennys

« L’INDOMPTABLE FEU DU PRINTEMPS » de LEMOHANG JEREMIAH MOSESE – LESOTHO


Prix de la meilleure musique décerné par Fedi Ben Othman

« HAUT ET FORT » de NABIL AYOUCH – MAROC


Prix du meilleur scénario décerné par Raja Laamari

« FEATHERS » de OMAR EL ZOHAIRY – ÉGYPTE


Prix de la meilleure interprétation masculine décerné par Nadia Boussetta

Omar Abdi pour son rôle au « LA FEMME DU FOSSOYEUR » de KHADAR AYDERUS AHMED – SOMALIE


Prix de la meilleure interprétation féminine décerné par Helmi Dridi

Demyana Nassar pour son rôle dans « FEATHERS » de OMAR EL ZOHAIRY – ÉGYPTE


Mention spéciale

« AMIRA » de MOHAMED DIAB – ÉGYPTE


Mention spéciale

« PAPILLON D’OR » de ABDELHAMID BOUCHNAK – TUNISIE


Le Tanit de Bronze de la long-métrage fiction décernée par Slim Darguechi

« INSURRECTION » de JILANI SAADI – TUNISIE


Tanit d’Argent du long métrage fiction décerné par Ridha Béhi

« L’INDOMPTABLE FEU DU PRINTEMPS » de LEMOHANG JEREMIAH MOSESE – LESOTHO


Tanit d’Or du long métrage fiction décerné par la ministre des Affaires culturelles, Hayet Guettat Guermazi

« FEATHERS » de OMAR EL ZOHAIRY – ÉGYPTE

ARTICLES connexes

Chargement....
AfroPlanete | La vitrine de l'Afrique
AfroPlanete site d'informations, d'actualités et tous évènements en Afrique et ailleurs dans le monde

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus