AfroPlanete
ACTUALITE

Vol dérouté en Espagne: l’évasion des marocains a été orchestré sur Facebook (police espagnole)

L’évasion d’une vingtaine de passagers marocains d’un vol assurant la liaison Maroc-Turquie et dérouté vers Palma de Majorque après une fausse alerte médicale, a été planifiée sur un groupe Facebook, a confirmé la police nationale. Les 12 passagers arrêtés seront refoulés vers le Maroc. 

La police de Palma de Majorque a confirmé, ce lundi 8 novembre 2021, le lien entre l’atterrissage en catastrophe d’un avion vendredi dernier, sous prétexte d’une fausse urgence médicale, et une publication sur la plateforme Facebook.

Il s’agirait, en effet, d’un plan fomenté par un groupe Facebook marocain, appelé «Brooklyn». C’est la décision des autorités algériennes d’interdire l’espace aérien aux avions marocains et tout appareil immatriculé au royaume, qui aurait inspiré ce stratagème aux auteurs dudit post.

La publication en question, datant de juillet dernier, décrivait minutieusement les différentes étapes de cette opération inédite d’immigration irrégulière.

Les passagers arrêtés après leur fuite rocambolesque seront déférés, ce lundi, devant le parquet général, qui devrait ordonner leur extradition vers le Maroc.

L’affaire a tenu en haleine le gouvernement régional des Baléares et mobilisé les hauts responsables du parquet général espagnol, affirme le quotidien El Mundo dans son édition du lundi 8 novembre.

Le média ibérique a ajouté que les autorités espagnoles se penchent sur une réponse ferme afin de tuer dans l’oeuf tout projet similaire dans l’avenir. De même, le ministère public espagnol n’écarte pas la possibilité de poursuivre les personnes à l’origine de cet atterrissage en catastrophe pour sédition. Une infraction passible d’une peine de prison.

Au total, 24 personnes, des Marocains à l’exception d’une d’entre elles qui serait un Palestinien, ont été impliquées dans l’incident, ont précisé les autorités du Govern, l’Exécutif des Iles Baléares.

Rappelons que plusieurs passagers sont partis en courant sur le tarmac, selon les autorités aéroportuaires. Le passager marocain qui a provoqué cet arrêt, âgé de 34 ans, prétendait souffrir d’un coma diabétique. Il a été transféré avec un compagnon à l’hôpital Son Llatzer où son examen médical a révélé qu’il était en parfaite santé. Des agents de la police nationale l’ont arrêté en tant qu’auteur présumé d’un délit favorisant l’immigration illégale et d’infraction à la loi sur l’immigration.

ARTICLES connexes

Chargement....
AfroPlanete | La vitrine de l'Afrique
AfroPlanete site d'informations, d'actualités et tous évènements en Afrique et ailleurs dans le monde

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus