AfroPlanete
SOCIETE

Burundi: 38 morts et 69 blessés dans un incendie à la prison de Gitega

38 morts et 69 blessés dans un incendie qui a presque tout ravagé dans la maison carcérale de Gitega ce mardi matin aux environs de 4 heures.

Le Vice-Président de la République promet une aide d’urgence pour les rescapés.

En plus des dégâts humains, lits, matelas, stock de nourriture, effets personnels consumés, tel est le bilan des dégâts d’un incendie qui sest déclaré dans la prison de Gitega.

Selon les rescapés, l’incendie s’est déclaré dans une chambre et rapidement le feu s’est propagé vers les autres dortoirs créant une panique et un remue-ménage général.

« Tout le monde dormait et on a été réveillé par les cris et une grosse fumée qui a tout enveloppé. C’était le sauve-qui-peut des prisonniers, les plus rapides ont pu regagner la cour intérieure en courant. Mais très vite, le feu a bloqué toutes les issues et c’était la débandade », raconte un prisonnier musulman qui se préparait pour la prière du matin.

D’après lui, personne ne cherchait à sauver ses effets personnels, il fallait tout faire pour échapper à cet ’’enfer’’. Il indique que malgré les efforts des pompiers, les flammes ont tout dévoré, laissant les prisonniers dans la désolation totale.

« Nous navons plus rien, tout a été disparu, c’est la deuxième fois dans une année que le feu cause des dégâts importants dans cette prison », déplore un autre prisonnier.

Après une visite à la prison de Gitega et à l’Hôpital Régional de Gitega où les prisonniers blessés ont été évacués, le Vice-Président de la République a annoncé que cet incendie a fait 38 morts et 69 blessés dont 34 gravement.

« Nous déplorons d’importants dégâts humains et matériels causés par cet incendie. Dès maintenant, le gouvernement va tout faire pour amener les secours d’urgence pour les rescapés. L’enterrement des disparus et la facture des soins de santé pour les blessés seront à la charge du gouvernement », a promis Prosper Bazombanza.

Notons que laccès à la prison de Gitega était impossible depuis ce matin, les forces de l’ordre avaient bouclé toutes les routes et il était aussi strictement interdit de prendre des photos ou dépasser le cordon de sécurité avant l’arrivée du Vice-Président de la République.

Il était accompagné par le ministre chargé de l’Intérieur, la ministre de la Justice, la ministre de la Santé publique et la ministre chargée de la Solidarité.

Sur son compte Twitter, le chef de l’Etat, Evariste Ndayishimiye a adressé ses condoléances aux familles des disparus et souhaité un prompt rétablissement aux prisonniers blessés.

ARTICLES connexes

Chargement....
AfroPlanete | La vitrine de l'Afrique
AfroPlanete site d'informations, d'actualités et tous évènements en Afrique et ailleurs dans le monde

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus