AfroPlanete
SPORT

CAN 2021: « Le Burkina Faso peut trouver la motivation grâce au coup d’Etat » entraineur Kamou Malo

Kamou Malo, l’entraîneur-chef du Burkina Faso, estime que le succès à la Coupe d’Afrique des Nations peut aider la population assiégée à sourire à nouveau au milieu d’un coup d’État et d’instabilité politique chez elle.

La crise intérieure du pays s’est intensifiée depuis le 23 janvier, lorsque les forces militaires ont renversé le gouvernement en raison de leur mécontentement face à l’incapacité des autorités à faire face à une insurrection islamiste croissante et à des attaques terroristes armées dans le pays.

L’équipe nationale du Burkina Faso affrontera le Sénégal lors de la première demi-finale de mercredi au stade Ahmadou Ahidjo de Yaoundé. Avant le match, Malo pense que les événements dans son pays natal peuvent constituer une motivation supplémentaire pour les outsiders de la Coupe des Nations.


« Depuis plusieurs années, nous avons dû faire face à un terrorisme qui n’a cessé de plonger notre peuple dans le deuil », a-t-il déclaré mardi aux journalistes. « Notre objectif maintenant est de redonner le sourire à notre population.

« Si nous pouvons, à travers nos efforts sportifs, donner de l’espoir, nous ne compromettrons aucun effort. Ce qui se passe chez nous représente une motivation supplémentaire pour nous. »

Le Burkina Faso a battu le Gabon aux tirs au but en huitièmes de finale quelques heures seulement après que des coups de feu ont été entendus à la résidence présidentielle et sur d’autres sites de la capitale Ouagadougou, avant d’expédier la Tunisie 1-0 en quarts de finale pour se qualifier.

Le président Roch Kaboré a été arrêté puis démis de ses fonctions, l’armée prenant le pouvoir dans le pays.

« Nous avons dédié notre qualification jusqu’à présent à notre peuple qui vit de tels événements politiques et sociaux », a ajouté l’ancien officier de police Malo. « Nous savons que nos réalisations resteront dans la mémoire de notre peuple, et nous tenons à leur remettre le trophée. »

L’entraîneur sénégalais Aliou Cissé a également évoqué le danger que représente l’équipe du Burkina Faso avant le choc. 

« En termes de motivation, nous sommes conscients de ce qui se passe au Burkina Faso », a déclaré l’entraîneur sénégalais Aliou Cissé à ESPN. « Mais ils ne peuvent pas être plus motivés que nous, nous sommes aussi motivés qu’eux et aussi déterminés qu’eux.


« La pression sur Kamou est différente de la pression sur moi, c’est lié à l’instabilité de son pays, et bien sûr cela pourrait les pousser à avancer.

« Cependant, la réalité est que, sur le terrain, deux grandes équipes fortes vont se rencontrer, les deux ont travaillé dur, les deux ont connu des difficultés, et le Burkina Faso et le Sénégal les ont surmontées pour prouver leur force mentale. »

ARTICLES connexes

Chargement....
AfroPlanete | La vitrine de l'Afrique
AfroPlanete site d'informations, d'actualités et tous évènements en Afrique et ailleurs dans le monde

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus