AfroPlanete
ACTUALITE

Guerre en Ukraine: Macky Sall prône un cessez le feu après un entretien avec Poutine

Alors que la guerre se poursuit en Ukraine, Macky Sall, l’actuel président de l’Union Africaine s’est entretenu avec le président russe Vladimir Poutine sur la situation.

Dans un tweet, le président sénégalais a prôné un cessez le feu durable entre la Russie et l’Ukraine:

« En tant que président de l’Union africaine, je suis ravi de mon entretien ce matin avec le président Poutine pour faire pression pour un cessez-le-feu durable », a indiqué Macky Sall.

Le chef de l’Etat sénégalais a ajouté dans son message qu’il félicite le président russe Vladimir Poutine « pour son écoute et sa volonté de maintenir le dialogue pour une issue négociée au conflit. » Cet appel de Sall, fait de lui, le second dirigeant africain à s’entretenir avec Poutine après que le président égyptien Abdul Fattah al-Sissi, s’est également prêté à l’exercice.

Dès le début de la crise, l’UA et le bloc régional ouest-africain CEDEAO ont appelé à un cessez-le-feu et à des négociations politiques.

Le président sud-africain Cyril Ramaphosa a également appelé au dialogue pour résoudre le conflit, et a même proposé une médiation le mois dernier.

L’inquiétude demeure non seulement pour les milliers d’Africains qui se trouvaient en Ukraine lorsque l’invasion a commencé, dont beaucoup d’étudiants, mais aussi pour l’impact économique que la guerre aura sur le continent.

Lors de l’Assemblée générale de l’ONU la semaine dernière, seuls 28 pays africains ont voté pour condamner l’invasion russe. Le Sénégal était parmi les 17 pays africains qui se sont abstenus.

La résolution a tout de même été adoptée avec une marge massive de 141 voix en faveur sur les 193 États membres.

ARTICLES connexes

Chargement....
AfroPlanete | La vitrine de l'Afrique
AfroPlanete site d'informations, d'actualités et tous évènements en Afrique et ailleurs dans le monde

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus