AfroPlanete
AFRIQUE

9ème Sommet des Africités – Digital, Culture, Droits des Femmes et Jeunesse : L’afrique s’organise à Partir du Local

KISUMU, Kenya, 20 mai 2022/ — La première édition du Forum Africités Commerce et Investissement (ATIF) a eu lieu lors de la deuxième journée de la neuvième édition du Sommet Africités. L’événement organisé par la BAD, AFREXIMBANK, AfCFTA, ABSA, UNCDF et CGLU Afrique (www.UCLGA.org) a été présidé par Dr. Amani Abou-Zeid, Commissaire aux infrastructures, à l’énergie et au tourisme de la Commission de l’Union africaine. L’ATIF a pour objectif d’aider les collectivités locales à répondre à l’une des 5 fonctions clés de la ville ou du territoire : doter les villes de services et d’équipements de base. Le Forum du commerce et de l’investissement Africités (ATIF) a réuni des dirigeants de villes et territoires africains, des investisseurs privés et publics, ainsi que des prestataires de services. Pour la toute première fois, une plateforme permanente de mise en relation entre collectivités territoriales africaines et investisseurs intéressés par l’Afrique locale a été lancée. L’idée est d’explorer les opportunités d’affaires disponibles dans les territoires africains et de discuter des stratégies d’investissement en fonction des contextes démographiques, économiques et financiers et du potentiel de l’Afrique. A partir de là, des contrats de partenariat aboutissant à la réalisation d’investissements au sein des collectivités locales et infranationales d’Afrique seront lancés.

« Nous avons besoin de véhicules respectueux de la ville et d’un écosystème d’experts en finance respectueux de la ville car les villes ont des caractéristiques uniques Nous considérons l’Agence Territoriale Africaine (ATA)  comme un outil fondamental qui doit se développer de manière organique,  et le fait de disposer de sections régionales pourrait être la voie à suivre en raison des différents systèmes politiques et juridiques. Nous sommes ravis de travailler avec CGLU Afrique pour l’opérationnalisation de l´ATA et pour lui donner vie, et nous espérons avoir de bonnes nouvelles à ce sujet à l’avenir », a déclaré David Jackson, directeur de l’unité de financement du développement local au Fonds d’équipement des Nations Unies (UNCDF).

A l’issue de la session, CGLU Afrique et la BAD ont signé un contrat intitulé : Municipal CFO Initiative. Le contrat vise à renforcer la capacité fiscale et l’autonomie financière des municipalités en 2022.

Journée numérique

La neuvième édition d’Africités est la première organisée depuis le début de la pandémie du Covid-19. La crise sanitaire a plus que jamais démontré l’importance du numérique, non seulement pour assurer la survie de plusieurs secteurs de l’économie mais aussi pour accélérer la transformation des services publics territoriaux. Cela a marqué une étape majeure dans l’évolution des territoires. Au cours de cette journée, les participants ont échangé au sujet des stratégies d’élaboration d’un schéma directeur numérique depuis et pour les territoires, notamment en tenant compte des spécificités africaines.

« La cartographie des solutions d’autres parties du monde ne marche pas toujours. Nous avons besoin de solutions numériques locales créées par des locaux. La première étape pour garantir que cela se produise est d’élever les compétences numériques des populations et de changer également leur état d’esprit pour attendre et utiliser la technologie ”, a déclaré Nicolas Sadirac, directeur pédagogique et co-fondateur de 01Talent .

01Talent Africa est l’agence de talent panafricaine qui vise à identifier, développer et connecter au monde professionnel 1 million de développeurs de haut niveau dans le monde, d’ici 2035 grâce à la combinaison d’un modèle éducatif éprouvé, durable et économiquement exponentiel. La journée du numérique a également été l’occasion de lancer le Réseau Africain des Smarts Cities.

Journée culture

La culture est le quatrième pilier du développement durable. La culture est vitale pour les villes, pour les nations et pour l’humanité elle-même. Au cours de cette session, un consensus a été atteint pour assurer la lutte pour les droits des femmes, des jeunes, des communautés autochtones et vulnérables, ainsi que la lutte pour la défense et la promotion de toutes les cultures menacées par les tendances hégémoniques et mondiales. Autant d’enjeux culturels pour les collectivités territoriales : autonomisation culturelle des communautés, promotion d’une créativité non standardisée, soutien à la solidarité et à la paix. « La culture n’est pas seulement une question de divertissement. C’est aussi une question de nos valeurs fondamentales pour notre vie paisible et commune sur terre. Là où il y a de la culture sous forme d’art, de musique, de mode, de théâtre, de cinéma, de bijoux, alors il y a la paix » , a déclaré Alphadi Seidnaly, Artiste de l’UNESCO pour la paix.

Mme Rohey Malick Lowe, nouvelle présidente du REFELA 

L’Assemblée Générale du Réseau des Femmes Elues Locales d’Afrique (REFELA) a renouvelé son leadership . Le REFELA est le plus important réseau de femmes élues locales d’Afrique. Mme Rohey Malick Lowe a été élue Présidente pour les 3 prochaines années.

« La collectivité locale est le niveau de gouvernement le plus proche de la population, donc si la vie des gens doit être impactée positivement, des mesures doivent être prises au niveau local. De plus, nous devons tenir compte de l’importance des femmes dans nos rôles de leadership. Lorsque les femmes sont appelées à diriger, elles surpassent les hommes et les statistiques le montrent », a déclaré Mme Rohey Lowe, maire de la ville de  Banjul  (La Gambie) et Présidente nouvellement élue du REFELA.

L’Afrique est l’avenir, sa jeunesse aussi. Et pour la jeunesse d’Afrique, élus comme étudiants et universitaires, l’une de leurs principales préoccupations et défis est le changement climatique. Le changement climatique est un danger clair et présent pour tous sur le continent, mais surtout pour les communautés les plus vulnérables d’Afrique. Crues soudaines, désertification et déforestation, migrations induites par le climat, perte de biodiversité, tous ces effets du changement climatique rappellent au jeune Africain à quel point la période dans laquelle nous nous trouvons est critique et à quel point un changement de politique à tous les niveaux de gouvernance est nécessaire. Des jeunes Africains, réunis autour du réseau YELO (Réseau des Jeunes Elus Locaux), ont échangé sur les moyens de s’impliquer davantage dans la prise de décision. « Nous ne pouvons pas attendre, la planète ne peut pas attendre, notre continent ne peut pas attendre et notre génération non plus. Nous nous engageons maintenant pour la justice climatique », a déclaré Mr. Sathya Naidu, membre du parlement de la ville de Victoria (Seychelles).

Le 19 mai, les sessions principales seront axées sur l’Assemblée générale élective de CGLU Afrique, la Journée femme , Journée jeune et le Forum des maires sur les villes africaines pour un air pur.

Chargement....
AfroPlanete | La vitrine de l'Afrique
AfroPlanete site d'informations, d'actualités et tous évènements en Afrique et ailleurs dans le monde

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus