AfroPlanete
BUZZ

Dubaï Porta Potty: « ils m’ont fait boire mon vomi » Le traitement inhumain des influenceuses à Dubaï (vidéo)

La nouvelle tendance sur les réseaux sociaux ces derniers jours est centrée sur le terme Dubaï Porta Potty qui désigne le traitement inhumain réservé aux influenceuses dans la ville de Dubaï qui sont traitées de toilettes humaines.

Il y a quelques jours, une dame inconnue a atterri sur les réseaux sociaux pour se confesser. En gros, elle a déballé, tout ce qu’elle a subi à Dubaï parce qu’elle était une femme toilette. Nous ne parlons pas de ces femmes dont on nous disait qu’elles s’occupaient des vieux blancs, là hein, vous avez une idée de quoi je parle.

Qu’est-ce qu’un Dubaï Porta Potty ?

C’est le fait de payer des influenceuses pour vous permettre de leur faire des choses horribles, extrêmement horribles, et on ne parle pas seulement d’une petite action érotique ni sexuelle mais inhumaine .

Après que notre dame citée plus haut a raconté son histoire, s’en est ensuivi une pluie de déballages sur les réseaux. Jusqu’à la diffusion d’une vidéo dans laquelle on voit une meuf en train de « manger le c*ca d’un homme ». Et comme si ça ne suffisait pas, « la fille a pris sa langue pour essuyer l’an*s du monsieur. » Dégoûtant !

En effet, il s’agit de richissimes hommes arabes qui, pour réaliser leurs fantasmes, contactent certaines femmes africaines et leur proposent un marché. En général, ce sont les femmes bien connues sur les réseaux sociaux, les mannequins, les influenceuses, qui sont contactées via Instagram et autres. Ils proposent à ces dernières une énorme somme d’argent, un voyage en classe affaire, hôtel de luxe, bref une vie de rêve à Dubaï.

Pour un week-end seulement, ils sont prêts à payer entre 15 000 et 40 000 dollars. Si vous êtes d’accord, vous vous entendez sur la suite des événements, tout ceci sur un contrat bien rédigé et confidentiel. En échange, ces femmes réalisent leurs fantasmes. Coucher avec plusieurs hommes à la fois, avec des chameaux ou autres animaux, coucher avec des adolescents de 14 ans maximum qui « ont besoin de devenir des hommes », manger leur caca, se faire pisser dessus ou boire leur pisse. Se faire traiter comme des chiennes, bref des fantasmes simplement diaboliques.

« J’ai reçu de fortes sommes pour du shopping des hommes riches de Dubaï qui m’a dit qu’il me trouvait très belle et qu’il aimerait avoir une relation avec moi. après mon shopping, le mec m’a posé à l’hôtel et m’a dit de me préparer pour 22h qu’il reviendrait me chercher pour accomplir ma besogne … tellement heureuse de mes achats, je me fichais vraiment de la suite. Ehh Dieu mon calvaire allais commencer … Tonton Jo, il n’était pas seul, il y avait 4 autres hommes avec lui je n’avais pas le droit de parler, je devais juste subir. Moi qui croyais que c’étais juste une partie de jambe en l’air avec un homme. Non, c’était plus que ça. J’étais leur objet d’expérience! Ils m’ont pris dans toutes les orifices, ils ont mis des objets en moi, ils m’ont étouffé avec leur bite jusqu’à vomissements, ils m’ont fait boire mon vomi, il y a un qui a pissé et fais caca dans ma bouche et plein d’autres choses » a témoigné une première dauphine d’un concours de Miss d’un pays africain.

Cependant, certains internautes doutent de la véracité des vidéo qui pullulent la toile « c’est du canular! La couleur, la consistance, la densité et la quantité, rien ne colle! ça n’existe pas de popo ainsi, d’ailleurs toute l’histoire l’est ». soutiennent-ils. Mais oui, il existe la scatophile! soutient un internaute sur twitter. Mais quoi qu’il en soit, cette vidéo dévoile la face cachée d’un pays très riche mais arrosé par de l’esclavagiste sexuel. » conclus certains commentaires.

ARTICLES connexes

Chargement....
AfroPlanete | La vitrine de l'Afrique
AfroPlanete site d'informations, d'actualités et tous évènements en Afrique et ailleurs dans le monde

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus