AfroPlanete
SANTE

La Tunisie limite l’utilisation du vaccin Johnson & Johnson

La « Food and Drug Administration » (FDA) américaine a émis, hier jeudi, une recommandation visant à limiter l’utilisation du vaccin « Johnson & Johnson » contre le coronavirus, en raison de complications inquiétantes, notamment la coagulation du sang.

Dr Riadh Daghfous, membre du Comité scientifique de lutte contre le coronavirus, a indiqué, ce vendredi, dans une déclaration à l’agence TAP, que les autorités sanitaires en Tunisie éviteront, après l’émission de cette recommandation, l’utilisation de ce vaccin , par mesure de précaution, indiquant qu’il n’y aura recours à ce vaccin qu’à la demande des citoyens eux-mêmes.

Il a expliqué que la recommandation de la « Food and Drug Administration » américaine, visant à restreindre l’utilisation du vaccin « Johnson & J », s’est basée sur les résultats d’une étude récente qui a démontré que ce vaccin a provoqué des caillots sanguins chez certaines personnes, dans plusieurs pays du monde.

Daghfous a révélé qu’en Tunisie, aucun cas de coagulation sanguine n’a été enregistré, résultant de l’utilisation de ce vaccin, indiquant que la Tunisie n’a utilisé que 1 million et 300 mille doses de ce vaccin, depuis l’émergence de la pandémie.

La Tunisie s’oriente depuis plusieurs mois vers l’utilisation du vaccin « Pfizer », acquis en grande quantité, selon Daghfous.

Seules 2500 personnes ont été vaccinées avec le vaccin « Johnson & Johnson », au cours des cinq dernières semaines.

ARTICLES connexes

Chargement....
AfroPlanete | La vitrine de l'Afrique
AfroPlanete site d'informations, d'actualités et tous évènements en Afrique et ailleurs dans le monde

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus