AfroPlanete
ACTUALITE

Nigéria : Massacre de Pentecôte: Muhammadu Buhari pleure ses morts

Le président nigérian Muhammadu Buhari a condamné dimanche le meurtre odieux de fidèles à l’église catholique St Francis dans l’État d’Ondo « Massacre de Pentecôte ». « Seuls des monstres des régions inférieures » auraient pu commettre cet « acte ignoble », a déclaré le général.

Le président Muhammadu Buhari a condamné l’attaque de l’église catholique St Francis à Owo dans l’État d’Ondo, déclarant que l’obscurité ne vaincra jamais la lumière. « Quoi qu’il en soit, ce pays ne cédera jamais au mal et aux méchants, et l’obscurité ne vaincra jamais la lumière. Le Nigeria finira par gagner », a déclaré le président dans un communiqué publié par son attaché de presse, Femi Adesina.

Selon le Président, seuls des monstres des enfers auraient pu concevoir et réaliser un acte aussi ignoble, ajoutant qu’une peine éternelle les attend, ici-bas et dans l’au-delà. Il a également pleuré les morts, en présentant ses condoléances à leurs familles, à l’Église catholique et au gouvernement de l’État d’Ondo.

“De nombreux fidèles » tués

Selon la porte-parole de la police de l’État, Ibukun Odunlami, ils ont attaqué l’église munis d’armes à feu et d’explosifs. “Il est encore tôt pour dire exactement combien de personnes ont été tuées. Mais de nombreux fidèles ont perdu la vie tandis que d’autres ont été blessés dans l’attaque”, a-t-elle déclaré à l’AFP. 

Un témoin, qui n’a donné que son prénom, Abayomi, a déclaré à l’AFP qu’au moins 20 fidèles avaient péri dans l’attaque. “Je passais dans le quartier quand j’ai entendu une forte explosion et des coups de feu à l’intérieur de l’église”, a-t-il dit. Il a dit avoir aperçu au moins cinq hommes armés à l’intérieur de l’église avant de s’enfuir pour se mettre en sécurité.

ARTICLES connexes

Chargement....
AfroPlanete | La vitrine de l'Afrique
AfroPlanete site d'informations, d'actualités et tous évènements en Afrique et ailleurs dans le monde

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus