SANTE

Bilan Santé 2023 en Côte d’Ivoire : Pierre Dimba présente les avancées et les réalisations

Bilan Santé 2023 en Côte d'Ivoire : Pierre Dimba présente les avancées et les réalisations

Le ministre de la Santé, de l’Hygiène publique et de la Couverture maladie universelle, Pierre Dimba, a dressé un bilan exhaustif de ses actions pour l’année 2023 lors de la présentation des vœux du personnel de son département en Côte d’Ivoire.

M. Dimba a souligné le renforcement du programme hospitalier de construction, de réhabilitation et d’équipement de pointe lancé en 2018, notant les progrès significatifs réalisés en 2023. Dans le cadre de l’opération « zéro clinique illégale d’ici 2025 », le secteur privé a vu l’autorisation d’ouverture et d’exploitation délivrée à cinq cents établissements illégaux, tandis que 56 autres ont été cartographiés.

Au niveau primaire, 347 Établissements sanitaires de premier contact (ESPC) ont été construits, réhabilités et équipés en 2023. En outre, la construction de quarante-huit maternités équipées en blocs obstétricaux est en cours, seize d’entre elles étant déjà opérationnelles.

Pour le niveau secondaire, le ministère de la Santé a entrepris le renforcement des infrastructures, se traduisant par l’achèvement et la mise en service de l’Établissement public hospitalier régional (EPHR) de Bouaké, la réhabilitation et l’équipement des Établissements publics hospitaliers régionaux (EPHR) de Guiglo et de Korhogo, ainsi que des Établissements publics départementaux (EPHD) de San Pedro et de Duékoué.

Au niveau tertiaire, le ministre s’est réjoui de l’achèvement et de la mise en service du pôle gynécologie-obstétrique et pédiatrique de Cocody.
En ce qui concerne la formation, le ministère de la Santé prévoit de former 240 médecins au cours des cinq prochaines années. En 2023, 5900 nouveaux agents de santé ont été recrutés, dont 490 cadres supérieurs, 2 317 infirmiers et 1 514 sages-femmes, représentant 13 % du personnel soignant, par rapport à 7 % en 2022.

Shares:

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *