LIFESTYLEPEOPLE

Côte d’Ivoire : Ngando Pickett, la mascotte camerounaise, secouru après son cri de détresse

Côte d'Ivoire : Ngando Pickett, la mascotte camerounaise, secouru après son cri de détresse

Un groupe de supporters camerounais se retrouve bloqué à Abidjan à la suite de la défaite du Cameroun face au Nigéria en huitièmes de finale. Après avoir lancé un appel à l’aide, Ngando Pickett, la mascotte de l’équipe nationale camerounaise, ainsi que son équipe de six personnes, ont trouvé secours grâce à une société d’exploitation minière ivoirienne et à l’ancien joueur français, Patrice Evra.

Ngando Pickett, sauvé après son appel à l’aide, avait publié une vidéo sur les réseaux sociaux le mercredi 31 janvier, implorant de revenir au pays. Abandonnés à Abidjan par la FECAFOOT après la défaite des Lions Indomptables face aux Super Eagles du Nigéria en huitièmes de finale de la CAN 2023, ils avaient besoin d’une somme d’un million quatre cent mille Francs CFA pour rentrer chez eux.

Fort heureusement, leur appel a été entendu par une société d’exploitation minière ivoirienne. Grâce à l’intervention du blogueur ivoirien Klikansosso de Bouaké, de la plateforme “Brigade des Buzz“, une somme d’un million de Francs CFA a été remise à Ngando Pickett. Le supporter numéro un camerounais a exprimé sa gratitude en déclarant : “Je remercie la société Africa mine d’exploitation minière qui vient de me sortir du trou noir où j’étais plongé. Je vois maintenant le soleil, je vois la lumière déjà. Je dis merci et je demande au bon Dieu d’ajouter encore sur ce qu’ils ont déjà. Merci à tout le monde, merci au bon Dieu, merci“.

Selon des informations supplémentaires, l’ancien joueur français, Patrice Evra, a également contribué généreusement en remettant la somme de 10 000 euros, soit l’équivalent de 6 millions 569 mille Francs CFA, à Ngando Pickett et à son équipe pour faciliter leur retour au Cameroun. Cette somme est largement suffisante même pour le “douzième joueur” des Lions Indomptables du Cameroun, qui peut désormais se sentir soulagé.

Shares:

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *