SANTE

Crise sanitaire en Ouganda : Destruction imminente de Millions de Doses de Vaccins COVID Périmés

Crise sanitaire en Ouganda : Destruction imminente de Millions de Doses de Vaccins COVID Périmés

L’Ouganda se trouve contraint de procéder à la destruction de plus de 5 millions de doses de vaccins anti-COVID périmées, acquises grâce à un prêt de la Banque Mondiale, représentant une valeur de 6,7 millions d’euros.

La destruction de ces vaccins périmés peut atteindre jusqu’à 8 dollars le kilogramme, selon les informations de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Les responsables du ministère de la Santé à Kampala pointent du doigt la livraison tardive de ces doses, dont le délai de péremption était très court.

Outre la problématique de la livraison, les conditions de conservation et la réticence de la population face aux vaccins figurent parmi les principales causes de ce gaspillage regretté.

Bien que le ministre ougandais de la Santé ait affirmé en octobre que près de 59 % de la population ougandaise éligible est entièrement vaccinée contre le Covid-19, la situation actuelle témoigne d’un défi majeur dans la gestion des stocks de vaccins.

Par ailleurs, d’autres médicaments, notamment les antirétroviraux d’une valeur estimée à 8,6 millions de dollars, ont également atteint leur date de péremption en raison de changements dans les recommandations de traitement de l’OMS.

Shares:

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *