ACTUALITE

Israël refuse la proposition de cessez-le-feu du Hamas à Gaza.

Israël refuse la proposition de cessez-le-feu du Hamas à Gaza.

Le Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahu, a repoussé les conditions proposées par le Hamas, affirmant que son pays progressait vers une “victoire absolue“. Il a déclaré : “Nous sommes en route vers une victoire totale. Ce n’est qu’une question de mois, pas d’années. Tsahal progresse de manière méthodique pour atteindre tous nos objectifs : l’élimination du Hamas, la libération de tous les otages et l’assurance que Gaza ne représentera plus une menace pour Israël.

Malgré cette position, le secrétaire d’État américain, Antony Blinken, a exprimé son espoir qu’un accord de cessez-le-feu et de libération des otages entre Israël et le Hamas demeurait possible. Il a déclaré : “Même si la réponse du Hamas présente des conditions claires, nous croyons qu’elle ouvre la voie à un accord, et nous travaillerons sans relâche jusqu’à son obtention.”

Antony Blinken espérait qu’Israël serait disposé à examiner les propositions du Hamas, incluant une pause de 45 jours dans les combats, le retour échelonné des otages restants, l’acheminement d’aide humanitaire à Gaza, et un retrait de l’armée israélienne. Cependant, Benyamin Netanyahu a exclu tout accord qui laisserait au Hamas un contrôle total ou partiel de la bande de Gaza.

Alors qu’Antony Blinken a souligné que le bilan quotidien des opérations militaires contre les civils innocents à Gaza était “trop élevé“, le Premier ministre israélien a ordonné à l’armée de se préparer à une offensive sur Rafah, la ville la plus au sud de la bande de Gaza, abritant désormais la majorité de la population locale. Netanyahu estime qu’Israël est la “seule puissance” capable de garantir la sécurité à long terme de la région.

Shares:

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *