ECONOMIESANTE

“La CEDEAO Octroie une Subvention de 245 000 $ à Huit États Membres pour Lutter contre la Fistule Obstétricale”

"La CEDEAO Octroie une Subvention de 245 000 $ à Huit États Membres pour Lutter contre la Fistule Obstétricale"

La Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a pris l’engagement de lutter contre la fistule obstétricale en allouant une subvention de 245 000 dollars à huit États membres afin de traiter les victimes de cette condition dévastatrice. Lors de la 91ème session ordinaire du conseil des ministres de la CEDEAO à Abuja, des chèques symboliques représentant cette aide ont été remis aux bénéficiaires.

La fistule obstétricale, un trouble tragique souvent résultant d’un accouchement prolongé et difficile sans accès à des soins médicaux adéquats, crée une ouverture entre le canal génital et la vessie ou le rectum. La CEDEAO, par le biais de son Centre de développement du genre (EGDC), reconnaît l’urgence d’intervenir dans ce domaine, plaçant cette lutte parmi ses priorités pour l’année 2023. Ainsi, l’organisation sous-régionale a décidé de subventionner huit États dans la lutte contre ce trouble.

Les bénéficiaires de cette subvention sont le Nigeria, le Bénin, la Côte d’Ivoire, la Gambie, le Ghana, la Guinée Bissau, le Libéria et le Togo. La subvention vise principalement à apporter un soutien médical et financier aux femmes et aux filles souffrant de la fistule obstétricale.

Le programme initié par le Centre de Développement du Genre de la CEDEAO a pour objectif d’améliorer l’accès aux soins de santé et socio-économiques pour ces victimes, offrant ainsi la possibilité d’une vie meilleure et plus productive. De plus, cette initiative vise à stimuler le développement communautaire en permettant aux victimes de la fistule de contribuer activement à leur société. Elle s’inscrit dans les Objectifs de Développement Durable des Nations Unies (ODD) axés sur la santé maternelle (ODD 3) et l’égalité des sexes (ODD 5).

Shares:

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *