ACTUALITEECONOMIE

Le Président kényan William Ruto annonce la fin des visas pour les visiteurs étrangers à partir de 2024

Le Président kényan William Ruto annonce la fin des visas pour les visiteurs étrangers à partir de 2024
Le Président kényan William Ruto annonce la fin des visas pour les visiteurs étrangers à partir de 2024

Le président kényan, William Ruto, a annoncé lors des célébrations de la fête nationale de la République (Jamhuri Day) la suppression de l’obligation de visa pour tous les visiteurs étrangers à partir de janvier 2024.

Lors de son discours marquant la célébration de la Jamhuri Day et relayé par « Financial Afrik », le président William Ruto a partagé une nouvelle qu’il a qualifiée de “moment historique” pour le Kenya. “C’est avec une grande satisfaction que je déclare que, dès janvier 2024, le Kenya deviendra un pays sans visa”, a affirmé Ruto.

Le chef d’État kényan a souligné la position de son pays en tant que “berceau de l’humanité”, justifiant ainsi la suppression des visas en considérant qu’il n’était pas pertinent d’exiger un visa des personnes visitant leur “berceau”.

Cette décision est associée à la mise en place d’une plateforme spécifique permettant aux voyageurs préalablement enregistrés de recevoir une autorisation de voyage électronique dès leur arrivée au Kenya. Cette initiative vise à simplifier et faciliter les formalités d’entrée dans le pays pour les visiteurs du monde entier. Le président Ruto avait déjà évoqué cette exemption lors du Sommet africain sur le climat à Nairobi en septembre dernier.

Il est important de noter que cette mesure n’est pas inédite, puisque les ressortissants des Comores, du Sénégal et d’Indonésie bénéficient déjà d’une exemption de visa depuis l’été dernier. De plus, le président avait également exprimé son intention de lever l’obligation de visa pour tous les citoyens de l’Union africaine (UA), entamant des discussions bilatérales en ce sens dès le mois de mai dernier.

Shares:

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *