ACTUALITE

Radiation de 04 Militaires au Burkina Faso : Trafic d’Armes et Vol au Cœur des Accusations

Radiation de 04 Militaires au Burkina Faso : Trafic d'Armes et Vol au Cœur des Accusations

Le 9 février 2024, le ministre de la Défense du Burkina Faso, le général de brigade Kassoum Coulibaly, a pris la décision de radier quatre militaires de leurs fonctions. Cette décision découle de diverses infractions graves commises par ces soldats au sein de l’armée.

Burkina Faso : Renvoi de 04 Soldats de la Fonction, la plus haute autorité de l’armée burkinabè a exclu quatre de ses membres de la fonction publique. Les motifs de leur radiation englobent des actes de vol et de recel de matériel appartenant à l’armée.

Les soldats concernés, à savoir les 2e classe Ousseni Tassembedo et Mevis Armel Bamogo, ainsi que le 1ère classe Roger Ouédraogo, font face à des accusations de trafic d’armes, de vol, de recel de biens appartenant à autrui et à l’armée. De plus, le soldat de 1ère classe Souleymane Nessao est accusé d’escroquerie.

En résumé, ces radiations s’inscrivent dans le cadre de la politique de tolérance zéro annoncée par le chef de l’État, le capitaine Ibrahim Traoré, le 8 janvier 2024. Cette politique vise à traiter sévèrement les manquements compromettant la reconquête du territoire face aux menaces terroristes. Ces derniers événements portent à six le nombre de militaires radiés depuis le début de l’année.

Shares:

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *