POLITIQUEPolitique Afrique

Réplique de Benjamin Netanyahou aux accusations de génocide de l’Afrique du Sud

Réplique de Benjamin Netanyahou aux accusations de génocide de l'Afrique du Sud

L’Afrique du Sud a comparu devant la Cour internationale de justice à La Haye pour accuser Israël de génocide à l’encontre des Palestiniens de Gaza. Le ministre sud-africain de la Justice, Ronald Lamola, a exposé les arguments de son pays, dénonçant le bombardement et l’ensevelissement des Palestiniens sous les décombres de leurs maisons.

Il a mentionné que plus de 23 000 personnes ont perdu la vie à Gaza en raison de la destruction de maisons, d’écoles, d’hôpitaux et d’infrastructures publiques, attribuant ces actes à Israël. L’Afrique du Sud a également condamné l’attaque du Hamas le 7 octobre mais a souligné que cela ne justifie pas le génocide.

En réponse, le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahou, a rejeté ces accusations, dénonçant l’hypocrisie sud-africaine. Il a défendu les actions d’Israël en tant qu’armée “la plus morale du monde” et a critiqué l’absence de condamnation sud-africaine pour d’autres conflits au Moyen-Orient impliquant les partenaires du Hamas.

Le ministre de la Santé de Gaza a affirmé que les opérations militaires israéliennes dans l’enclave palestinienne ont entraîné la mort de plus de 23 000 personnes.

Shares:

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *